Les groupes de musique

 

"La fanfare à cordes"

 

Quatre musiciens échappés d’un orchestre, décident de monter un projet fou : une fanfare ! La première Fanfare À Cordes, une fanfare au format de poche, au look des harmonies fanfares municipales d’antan, mais une vraie fanfare à l’image des fanfares festives ou encore des « brass bands » jazz/funk américain. Quelle audace ! Point de cuivre, ni de grosse caisse ou tambour. Nos quatre musiciens sont violonistes, violoncelliste et contrebassiste… Mais où est le problème ? Ils ont décidé d’être une fanfare, et rien ne les arrêtera .C’est aidé des Doors et AC/DC, en passant entre autres par Beethoven, Marvin Gaye et Philippe Katerine, qu’ils réussiront ce pari fou, décloisonnant par la même occasion une famille d’instruments qu’on n’a pas vraiment l’habitude de voir dans l'espace urbain. Un univers décalé, atypique et insolite. Un concept incongru. Un spectacle pour tous, burlesque et festif avec en plus la sensibilité, la délicatesse et la poésie que portent les instruments à cordes. C’est « Tambours ! » le spectacle musical des Corde’s Apart !!! Créé pour l'occasion, les Corde’s Apart sont quatre musiciens issus du monde classique, ouverts aux mélanges des genres et des styles. Quatre musiciens aux parcours atypiques ayant soif d’audace musicale, de liberté et de légèreté. Quatre complices passionnés aux talents multiples. Un boys band d’un nouveau genre.

 

En concert : Jeudi 22 août – 17h30  et 19h15 – Jardin de l’hôtel de la Condamine.

 


 

 

 

"Zaouli"

 

Ils sont quatre, musiciens et danseurs, et nous viennent du centre Ouest de la Côte d’Ivoire.

Entourés d’instruments traditionnels et percussions, ils nous délivrent une musique venue de loin, qu’ils ne manquent pas de revisiter au gré de leur inspiration. La danse du masque Zouali, entrecoupée de chants, nous emportera pour un voyage en terres africaines.

 

 

En concert : Vendredi 23 aout – 19h00 – Jardin de l’hôtel de la condamine.

 


 

"La fanfare du comptoir"

 

Quand une fanfare de redoutables saltimbanques, rodée aux déambulations de rue, fait exploser en couleurs les standards du navire New Orleans, ce sont tous les sens qui chavirent sous les envolées d’un swing survolté.

Ressentez la fièvre d’une énergie musicale cuivrée où le jazz est sué pour que le public puisse danser et chanter. 

 

Les envolées du saxophone soprano répondent aux accents percussifs de la trompette et du trombone pendant que le banjo, la contrebassine et la caisse claire soutiennent avec cadence une rythmique qui rappelle l’ambiance de la Nouvelle Orléans.

 

En concert : Samedi 24 août – 11h30 – Place du Marché et 19h30 – Jardin de l’hôtel de la Condamine

 


 

"Les Mobil’hommes"

 

Chansons déambulatoires.

 

Joyeux, festifs et colorés, deux chanteurs un peu allumés déambulent.

 

Equipés de guitares amplifiées, ils vous transmettent leur bonne humeur, leur fantaisie, vous poussant même peut-être à chanter ou à danser, sur quelques airs que vous pensiez à jamais oubliés. Et il y en a pour les petits et les grands.

 

En déambulation : Dimanche 25 août – 12h00 et 18h00 – Jardin de l’hôtel de la Condamine